Confort et absorption
des vibrations

Moins de stress dans le corps, donc plus d’endurance physique, les capacités anti-vibratoires et la rigidité d’un cadre sont des caractéristiques majeures pour le dynamisme et le confort d’un vélo, pour vous emmener plus loin, plus facilement. Rouler sur un vélo de bois est donc très confortable.

Le confort de notre vélo en bois et sa tenue de route sont absolument exceptionnels : le bois, tout en étant très rigide, absorbe naturellement les vibrations et offre une conduite beaucoup plus agréable qu’avec les matériaux conventionnels. 

Chez Picolo, c’est ce que nous offrons : un vélo nerveux et dynamique, un niveau de confort inégalé, une tenue de route exceptionnelle, pour que la performance soit plus que jamais un plaisir !

 

Solidité et résistance à l’eau

Le bois que nous utilisons, du frêne du Québec, est un bois dont la densité apporte solidité et rigidité. Les techniques d’assemblage et l’ajustement des pièces sont aussi soigneusement étudiés pour un maximum de résistance. Les colles utilisées sont très puissantes et hydrofuges. Le bois est d’abord scellé à l’époxy et ensuite recouvert d’un vernis polycarbonate qui résiste à la pluie et aux UV.

 

Le bois : 
synonyme de légèreté

Nos premiers prototypes pèsent 9 kilos (20 livres), entièrement montés et le cadre seul pèse 2,8 kilos. Nous attachons une grande importance à l’optimisation du produit et avons mis au point un procédé technique spécifique pour extruder le cadre en enlevant de la matière aux endroits stratégiques tout en conservant la solidité et haute technicité du cadre. Nous travaillons également à réduire le poids des pièces en métal, comme le tube de selle, le tube de direction, l’axe du pédalier.

 

Fabrication du cadre en bois

Le bois que nous recevons et travaillons est brut, et il y a de nombreuses étapes de travail avant de pouvoir l’assembler. Il possède une fibre qu’il faut savoir placer et assembler dans la bonne direction, et cela est très important pour la solidité du cadre. 

Nous usinons des planches de bois que nous recollons entre elles (technique de laminage), pour obtenir un morceau de bois très résistant. La configuration des assemblages est optimisée pour subir de très grandes contraintes poids/torsion,  Ensuite viennent le collage, le sablage, la finition et le montage des pièces. Tout est fait dans nos ateliers avec un grand souci du détail.

Il faut ajouter à cela les nombreuses pièces métalliques que nous faisons faire sur mesure, car rien n’est encore fait pour les vélos de bois dans l’industrie du vélo. 

C’est tout ce travail qui vous garantit la production de vélos de grande qualité.

Prochains développements

Nous avons noué des liens avec le centre de recherche sur les matériaux renouvelables (CRMR) de l’Université Laval à Québec afin d’approfondir les recherches sur certains aspects techniques de notre vélo. 

Dans notre souci d’amélioration continu, nous travaillons également avec un ingénieur aéronautique, un ingénieur de processus ainsi que des mécaniciens vélo réputés.

Nous travaillons également à réduire le poids des pièces en métal, comme le tube de selle, le tube de direction, l’axe du pédalier.